L’employeur peut refuser la présence d’une personne qui s’est présentée à l’entretien préalable de licenciement s’il ne justifie pas de sa qualité de conseiller du salarié (Cass.soc. 25 septembre 2012).